Texte #42 Bulle de Savon

<< Je t'ai cherchée partout, même ailleurs. Je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Ta chair était ma chair. De nos moitiés, nous avions inventé des promesses; ensemble nous étions nos demains. Je sais désormais que les rêves les plus fous s'écrivent à l'encre du coeur.
J'ai vécu là où les souvenirs se forment à deux, à l'abri des regards, dans le secret d'une seule confidence où tu règnes encore.. Même sans toi, je ne serais plus jamais seul, puisque tu existes quelque part.
~ Anonyme. >>
 
Ma bulle de savon s'envole au gré du vent, dans l'air du printemps, je ferme les yeux et sens ton doux parfum venir chatouiller mes narines. Un sourire naît sur mes lèvres.. Tu es là, tout près de moi et je me sens moins seule.
Tes bras m'enlace et je me sens bien, dans cette tenue légère que le printemps nous permet enfin de remettre je me met à rire avec toi. Nos regards se croise, nos lèvres se touchent et s'effleure avec sensualité.
Notre histoire naît et éclos tels les bourgeons du printemps, et ma bulle de savon s'en va se poser sur une fleur de pommier à peine ouverte.
 
Ma bulle de savon s'envole sous le soleil ardent, dans la chaleur de l'été, je la regarde brillé au soleil de méditerranéenne, tu sens le fauve mais cela ne me repousse pas. Je te désires encore plus, et tendis que tu m'allonges sur le sable fin, nos langues s'entremêles et je te tiens dans mes bras.
Nos mains se joignent et nos corps s'entrelacent, la jeunesse s'écoule et nos yeux se dévorent. Je te sens, te mouver au creux de mes reins. Et tandis qu'on se prouve notre passions, ma bulle de savon se pose dans l'eau salée de la mer, seule témoins de nos ébats.
 
Ma bulle de savon s'envole dans cette allée d'automne fraîche, au couleur chaude de l'automne. Je souris tristement tandis que ta mains se glisse doucement dans la mienne. La routine à épris notre relation, et toi tu t'en vas voir ailleurs, je le sais, je le vois, mais je ne dis rien.
La peur de te perdre me ronge mais l'amour que j'ai pour toi me tus à petit feu. Que faire de cette situation si mourante ?
Je fixes les feuilles qui tombes, et comme moi elle se meurt, privée de la sève qui les fais vivres, elle tombe et meurt.
Et ma bulle de savon, rapide comme l'éclaire vient percuter un arbre svelte.
 
Ma bulle de savon s'envole, sur ce lac givrée et enneigée. Je la regarde volée, et je sais que cette fois tu ne reviendra pas. Notre histoire n'était rien d'autre, que la représentation même des quatre saisons. Et tu es partis, et tel les plantes en hiver, je me meurt.
Ma bulle de savon se pose, dans la neige si fragile. Et pour la première fois n'éclate pas, mais gèle sur place.
 
 
 

 
 

Tags : Texte 42 - Bulle de Savon - Le file des saisons

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.99.70) if someone makes a complaint.

Comments :

  • PetitesHistoiresDeLily

    26/09/2017

    EsMneralda wrote: "Ecrit original. La bulle est la conscience."

    Chacun interprète la bulle à sa manière :) La conscience, l'avenir du couple etc.. J'aime allez dans l'originalité en ce moment :)

  • EsMneralda

    25/09/2017

    Ecrit original. La bulle est la conscience.

Report abuse